Témoignages des membres du 
Campus des Créateurs Nomades

1280px-France_Ô_-_logo_2018
maudits français - logo
pvtistes - logo

Myrtille Boyer,

Graphiste et photographe, Membre du Campus des Créateurs Nomades

La formation du Campus des Créateurs nomades donne un bon guide pour se lancer quand on ne sait pas par où commencer. Avant, j'étais perdue et je m'éparpillais.

Le Campus m'a donné un cadre, je prends davantage le temps de me poser les bonnes questions pour avancer. 


J'ai aussi appris à prioriser, à me demander quel est mon objectif numéro 1 et ne pas perdre de temps sur des choses ayant moins d'importance.

L'élan de groupe est un plus je trouve, chacun amène sa vision et c'est très constructif.

Grâce à la formation, j'ai clarifié mon offre, trouvé des clients et surtout trouvé quelque chose que je veux vraiment faire et qui me motive (sans tout faire à la fois)."

Fermeture des inscriptions lundi à 23h59 (heure de Paris)

Qui sommes-nous ?

Nous sommes Clem & Mumu, deux créatrices nomades. 


On a décidé de quitter nos jobs stables et de reprendre notre liberté.


Clem est directrice de création freelance et Mumu est consultante marketing indépendante. 


En parallèle, nous convertissons un autobus jaune (Elva) en studio de création, espace de formation et ciné-bus. (Et ça, sans aucune connaissance en mécanique !).


Tu verras que pas à pas, tout s'apprend, même l'entrepreneuriat !

Clem et Mumu devant leur bus scolaire : Elva

+ 900 000 vues

13 500 abonnés

Le podcast des créateurs nomades
+ de 10 000 écoutes

Fermeture des inscriptions lundi à 23h59 (heure de Paris)

Elle s'est lancée !

Passionnée depuis des années, je n’ai osé me professionnaliser qu’il y a un an.

 

Ce nouveau statut de photographe professionnel, je le dois à Clem, dont le discours a été l’élément déclencheur de mon lancement. 


Des années à me créer de fausses excuses pour reculer le jour où je mettrai en place mon projet, j’ai compris qu’il n’y avait jamais de bon moment.


Se seriner « ne pas être assez prête », « ne pas être assez pro » n’est pas un gain de temps pour s’améliorer, mais du temps gagné à stagner. Car le jour où la machine est lancée, tout s’accélère, y compris nos compétences.

Alice Gondelle, 32 ans, photographe. 

Fermeture des inscriptions lundi à 23h59 (heure de Paris)

Copyright 2019 - Voyage en roue libre

Pin It on Pinterest